top of page

L'importance du bréchet et de la fourche arrière dans la morphologie du pigeon

Dans cette série d'articles au format court, nous aborderons tour à tour chaque point clé de la méthode alaire. Cela vous permettra de comprendre point par point les caractéristiques morphologiques à observer chez vos pigeons pour juger de leur qualité.


Aujourd'hui, pour ce premier article, nous nous intéressons à deux aspects importants : le bréchet et la fourche arrière.


Le bréchet est la partie supérieure du thorax des pigeons.



Il doit être bien droit et résistant lorsqu'on exerce une légère pression avec les mains. Si vous remarquez que le pigeon essaie de se dégager de vos mains en procédant de cette façon, cela peut indiquer une faiblesse squelettique. Ces sujets ne sont pas appropriés pour le colombier car ils ne permettent pas à leur propriétaire de progresser.


La forme du bréchet et de sa structure est une question d'appréciation, mais il est important de savoir faire la différence entre un bréchet profond et un bréchet descendant.



Les pigeons avec un bréchet profond ont généralement une cage thoracique large et un bréchet long qui remonte harmonieusement vers l'arrière. Cela permet une meilleure capacité d'oxygénation du système sanguin.


A l'inverse, le bréchet descendant est un défaut majeur pour la reproduction, cette caractéristique morphologique est rare chez les gagnants notamment sur les concours de longue distance.


Il est important pour les colombophiles de bien comprendre cet aspect de la morphologie pour élever des sujets de qualité.


Dans les prochains articles, nous aborderons les autres atouts morphologiques pour la compétition et sur lesquels se concentrer pour élever des pigeons de qualité.


A bientôt.

Comments


bottom of page